~★paradise graph☆~ Index du Forum
~★paradise graph☆~ Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Iris-Mag

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ~★paradise graph☆~ Index du Forum -> Autres... -> Art -> Fanfiction
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lunatic-Singer
Membres validés

Hors ligne


Inscrit le: 22 Sep 2011
Messages: 425
Où es-tu ?: Ville que tout le monde ignore l'existence, je demande... Marck !
Ton job ?: Lycéenne à plein temps.
Qu'aimes-tu faire ?: Rester au lit à l'ordi c'est pas mal. '-'
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat

MessagePosté le: Mer 13 Juin - 11:00 (2012)    Sujet du message: Iris-Mag Répondre en citant

Disclaimer : l'univers et les personnages sont à Rick Riordan. 
 
 
l'idée est de... soit de moi (Lunatic-Singer) soit de mon amie Florence (Voracity666 : http://www.fanfiction.net/u/2068132/Voracity666 [Attention, cette fille est une perverse fan de Yaoi et ses fan-fictions s'en ressentent !]) 
 
 
Pour vous expliquer rapidement le concept : Pour ceux qui savent, et les autres, sur les chatboxs, y'a toujorus un moment où on envoie un mp à un autre et qu'on le prévient avec une phrase du style "j't'ai mp" et autres...
 
 
 
Anna et moi, on en avait marre (on était 4 sur la cb et les deux mecs passaient leur temps à se mp...) alors on s'est échangé des phrases stupides pour se prévenir...
 
 
 
Alors, voilà le "défi" : Chacune doit imaginer un texte (OS, Drabble, etc...) en rapport avec cette phrase, qui avait été dite par l'autre.
 
 
 
Lecteurs et lectrices, permettez-nous de vous présenter Iris-Mag, le journal officiel people de l'Olympe !
 
 
 
Tous les petits vices des dieux y seront rapportés avec soin, nous le jurons ;)
 
 
 
Bonne lecture ! 
 
 

 
 
 
___________________________________________________ 
 
 
Un petit mot avant de poster, puisque je viens de seulement modifier un peu le texte de Florence. ;) Je vous préviens de suite que ceci est un délire complet, ces phrases sont une débâcle totale. Mais quoi ? Y a-t-il plus amusant que de bons gros délires pour faire des OS bien délires ? Si, si. 
 
 
Et pour la petite info, Iris était la déesse des arc-en-ciel, messagère des dieux au service d'Héra. Et grande commère que nous n'avons pas tardé à utiliser pour représenter ce magazine people ! ;) 
 
 

 
 
 

Corrigé par Selijah



Anna : Hermès est un travelo. 
 
 

Hermès avait toujours été un dieu un peu discret. Et oui, on pouvait être le meilleur ami du dieu le plus bruyant et exubérant, et savoir se faire oublier en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Il est vrai que son apparence était assez passe-partout, mais n'empêche.
Le bon côté à être aussi discret, c'est qu'on peut cultiver des passions inavouables. Comme le travestissement. Si si, c'est un bon exemple.
Mais bref.
En ce moment-même, le messager divin se trouvait sur le domaine mortel, aussi nerveux qu'une jeune pucelle dans une ruelle sombre d'un quartier mal famé. C'est vous dire !
Regardant autour de lui, en pleine crise de paranoïa digne de Éole lui-même, aussi pâle que Artémis face à Priape, le brun entra dans une boutique de lingerie fine. Il savait ce qu'il y faisait, là n'était pas la question. À vrai dire, ce n'était même pas la première fois qu'il faisait ça. Mais d'habitude, il prenait le temps de revêtir une apparence plus... adaptée. Oui mais voilà. Psyché l'avait vu et il avait dû se dépêcher sans pouvoir s'arranger. Et là, c'était trop tard pour lui. Surtout que la "jeune" femme était friande de ragots, tout comme ses comparses, et que Iris faisait partie de ses amies. Iris. La commère par excellence qui lui avait appris tout le métier mais qui arrivait encore à le surprendre. Et dont on murmurait l'amour dévorant qu'elle lui portait.
Oï, par Zeus ! Pourvu qu'elle ne soit pas en train de le filer ! Il allait finir aussi parano que ce cher Éole, si ça continuait comme ça...
Bon. Respire Hermès.
Filant dans une cabine d'essayage en cherchant à se faire discret, le brun divin loupa l'entrée de Némésis qui avait été pourtant fracassante. Il fallait dire que Le Bas Doré était suffisamment connu pour que les habitantes de l'Olympe elles-mêmes en soient clientes. Pour le plus grand malheur de notre messager préféré.
Enfermé dans la petite cabine, Hermès se concentrait sur l'apparence qu'il voulait arborer, et bientôt une rouquine de taille moyenne et aux tâches de son apparut à sa place. Satisfaite du reflet dans le miroir, elle tira le rideau, un large sourire étirant ses fines lèvres rosées. D'un pas sautillant, la jeune fille sortit de l'échoppe sans prêter attention au regard perçant de la déesse de la vengeance.
Ce n'était pas complètement par hasard si ladite déesse traînait entre le rayon des dentelles et celui des bas. En effet, Aphrodite organisait de temps en temps des sortes de réunions où déesses mineures et majeures, nymphes et autres entités, étaient conviées. Elles y échangeaient les derniers ragots, entre autres. Au cours d'un bête pari, Némésis avait perdu et c'était donc à elle de pister l'ancien brun devenu rousse, alors que ses comparses les observaient à l'aide des pouvoirs de Iris. Elles avaient estimé beaucoup plus discret d'envoyer une chasseresse au lieu d'une déesse, même mineure.
La petite rousse à la peau tachetée, tout à sa bonne humeur, ne remarqua pas la filature pourtant peu discrète de la déesse de la Vengeance. Non, au contraire même, elle poursuivit son chemin jusqu'à un petit bar où de nombreux hommes se pressaient, aiguisant la curiosité de toutes les déesses qui observaient.
«Travesti'bar, là où il fait bon s'asseoir» clamaient les néons de l'enseigne avec des couleurs assez flashy.
Un bar pour homo et travestis...
Ah ! Non, seulement travestis. D'après la vitrine, c'était le jeu : réussir à découvrir le vrai sexe de la personne auprès de vous.
Ce n'allait pas être Hermès, ou plutôt Tiffany, qui allait perdre de suite. Oh non. 
 
 
 
 
 
Et c'est ainsi que Iris, Némésis, Aphrodite et bien d'autres déesses purent regarder leur collègue sous un tout autre point de vue.
Il faut dire que le striptease complètement bourré, les conversations portées sur la dernière mode, l'importance du rouge à lèvres dans un entretien d'embauche et sa signification, bref ce genre de choses, ça ne peut que vous faire changer d'opinion... 
 
 
 
 
 
C'était Voracity, pour Iris-mag, à la prochaine ! 
 
 



Corrigé par Selijah


« On vous souhaite tout le bonheur du monde... » 
 
Ah, les mariages, il n'y a rien de plus beau ! Ce n'étaient pas Héra et Aphrodite qui diraient le contraire. Pour une fois que ces deux-là étaient d'accord sur un point, d'ailleurs... Et cette fois-ci, c'était bel et bien un mariage d'amour entre deux dieux. Héra était la plus heureuse des mères en cet instant. Sa seule fille célibataire se mariait enfin ! Yepe ! Eh oui, sa tendre Ilithiye la déesse des accouchements avait enfin décidé de se marier. Bon, ok, elle aurait été plus contente si ça n'avait pas été ce fainéant de dieu du Sommeil. Qui aurait cru que sa douce Ilithyie tomberait amoureuse d'Hypnos ? 
 
Ilithyie était tranquillement en train de boire un verre de nectar. Elle était resplendissante dans sa grande robe -dessinée par Aphrodite, cousue par Apollon et colorée par Iris, rien que ça- et souriait à absolument tout le monde. Elle regarda les invités autour d'elle. Hermès draguait ouvertement une dryade de l'Olympe. Aphrodite avait accordé une danse à Héphaïstos, grande première interstellaire ! Apollon et Artémis bavardaient joyeusement avec Athéna. Bref, tout se passait pour le mieux. La jeune déesse avait enfin le mariage à la mode humaine dont elle avait toujours rêvé, en grande fan des mortels qu'elle avait toujours été. 
 
La déesse des accouchements vit son frère arriver vers elle. Entendez par là Arès puisqu'Héphaïstos n'était que son demi-frère, contrairement aux rumeurs. Celui-ci était souriant, pour une fois. Il avait toujours adoré sa sœur -bien forcé, avec une mère déesse de la famille il n'avait pas trop le choix- et ce mariage était le comble de la joie pour le grand frère qu'il était. Parce que oui, derrière son ton macho et ses airs de brute,, le grand gaillard avait quand même un cœur. Ou un truc ressemblant du moins. 
 
« Alors, petite sœur, enfin casée ! 
 
-Et ça sera bientôt ton tour, Rambo. » 
 
Arès grimaça en entendant le surnom. Remarquez, il valait mieux ça que Chuck Norris. Toutes ces personnes qui passaient pour imbattables sur Terre le saoulaient parce qu'au final c'est lui qui se faisait appeler comme ça, là-haut. 
 
« Tu sais bien que non, Mamie Nova fait tout pour que les divorces soient pas autorisés. À croire qu'elle m'en veut pour un truc, la maternelle ! » 
 
La jeune femme rit. C'est vrai que la déesse du mariage n'était pas chaude pour que ce qui était presque une habitude humaine arrive chez eux, dieux tout puissants. 
 
« Je ne te parlais pas d'elle, Arès. Je parlais d'une autre femme, en général. 
 
-C'est moi le général. 
 
-Trop drôle. Tu m'as très bien compris. 
 
-Tu sais bien que je n'aime qu'elle. » 
 
La plus jeune soupira. Bon sang, même les déesses les moins portées sur l'amour avaient bien vu qu'Aphrodite se fichait carrément de lui ! Évidemment qu'il était amoureux, c'était la déesse de l'Amour. Mais si elle faisait ça, c'était juste pour avoir « un homme, un vrai, un tatoué » à ses pieds, rien de plus. 
 
« Écoute, Arès, je ne suis pas sûre que... 
 
-Oh, c'est bon. Tout le monde me dit qu'elle n'est pas pour moi mais... 
 
-Arès ! Elle n'attend qu'un geste de travers de toi pour te laisser tomber comme une grosse merde ! » 
 
La déesse avait parlé un peu fort, aussi sa mère la fusilla du regard. Et zut, elle l'avait entendu dire un gros mot. Génial. Après son million d'années d'existence, la jeune femme n'avait toujours pas le droit de dire merde. La classe, hein ? Ilithyie reporta son regard sur son aîné... qui avait disparu. Elle le chercha longuement du regard. 
 
« Dale a tu cuerpo alegria Macarena. Que tu cuerpo es pa' darle alegria y cosa buena. Dale a tu cuerpo alegria, Macarena. Hey Macarena. » 
 
Ilithyie regarda le milieu de la piste, comme la plupart des dieux présents, d'ailleurs. Athéna avait les yeux plus ronds que ceux de son animal fétiche. Artémis était tellement soufflée qu'elle n'avait même pas remarqué que la divine main de son jumeau était posée sur ses chastes fesses de vierge éternelle, le jumeau en question profitant bien de l'inattention de la déesse de la chasse. Lui-même avait eut la vision de l'accomplissement de cette scène avant même que le mariage ne commence, aussi avait-il eu le temps de se remettre de sa stupeur, et il profitait bien de son talent de prophète. Hermès en avait arrêté de draguer la nymphe –ce qui était très dur pour lui, arrêter le dieu le plus volage en plein flirt était aussi probable que de croiser une chips rouge goût chaussure dans une grande surface au pôle nord. Morphée en avait même arrêté de dormir, sentant que quelque chose se passait. Tout le monde était absolument soufflé. 
 
Qu'est-ce qui pouvait étonner des dieux vieux de plusieurs millions d'années ? Eh bien, rien qu'un homme qui dansait. Mais un homme et une danse presque incompatibles ! Une déesse blonde se leva de la chaise où elle s'était assise après avoir dansé avec son mari amoché et se dirigea vers le danseur qui prenait toute l'attention. 
 
« Que fais-tu donc ? 
 
-Je danse la macarena, ça ne se voit pas ? 
 
-Mais d'où... 
 
-J'adore cette danse ! » 
 
La déesse fut d'abord surprise. Puis, commençant à entendre quelques rires moqueurs dans son dos et même un surnom d' « amants pathétiques », elle pinça les lèvres et siffla : 
 
« D'accord. T'as vu la honte que tu me fous ? Je te quitte, c'est fini ! » 
 
Et sur ces mots, la grande blonde partit rejoindre son mari qui semblait désormais complètement ravi. 
 
Quand la musique se termina, le « dieu de la macarena » mit fin à sa danse et remarqua enfin tous les regards que sa famille lui portait. Il prit une teinte plus rouge que celle de l'étendard de ses enfants à la Colonie des Sang-Mêlés et fusilla tout le monde du regard, les défiant de faire le moindre commentaire. Chacun reprit prestement ses activités. Hermès se prit un gros râteau et Apollon une très jolie claque. Celle-là, par contre, il ne l'avait pas vue venir. Morphée se rendormit profondément et marmonna dans son sommeil un « Oh, un pingouin manchot unijambiste jaune à pois bleus et rouges ! » qui laissait deviner qu'il faisait un rêve très étrange. La jeune mariée, elle, regardait son frère en se mordant la lèvre dans une vaine tentative pour ne pas éclater de rire, tentative qui échoua lamentablement lorsqu'elle croisa le regard amusé de celui qui était désormais son époux. Bientôt, toute la salle fut prise d'un immense fou rire. Le dieu de la guerre, lui, ne trouva qu'une seule chose à dire. 
 
« Je rêve où je viens de me faire larguer comme de la bouse de vache sacrée d'Apollon ? » 
 
Ainsi a été dévoilé un des plus grand scoop de l'histoire que tous les dieux -ou presque- connaissaient déjà mais que nous ne pouvions pas ne pas partager avec vous demi-dieux. 
 
Flo : Arès aime danser la macarena. 
 
C'était Carnivore-Encore (qu'on appellera Luny par habitude de moi, s'il vous plait) qui sait que vous aimez ces rumeurs et qui vous souhaite de bons rires grâce au Iris-Mag ! 
 





Anna : Héphaïstos s'habille souvent avec un tutu et des chaussons


Nous avons tous des passions secrètes, des goûts bizarres. Mais certains en ont plus que d'autres, voire des penchants inavouables.
Les dieux ne font pas exceptions, évidemment.
Concentrons-nous pour l'instant sur Héphaïstos. Qui ne connait pas le vilain petit canard divin ? Celui dont les parents se rejettent la faute ? Celui dont on envie la femme et l'habileté ?
Et oui, Héphaïstos, donc, époux de la sublime mais non moins infidèle Aphrodite, enfant honni de Zeus et de Héra, et frère de Arès.
Dieu de la forge, mais aussi du travail manuel, quasi-muet, homme bourru et simple, grand champion indétrônable de laideur depuis des siècles -c'est un concours secret-, cocufié un paquet de fois (soit il pardonne à sa femme, soit il s'en fout, soit il porte des œillères, allez savoir avec lui...), Héphaïstos est un dieu comme on en fait peu, ne serait-ce que par son attitude assez proche des mortels (non mais, sérieusement, il est vraiment le fils de Zeus ?).
Sa passion pour toutes les techniques de constructions est connue de tout ses pairs, tout comme son ingéniosité. Ce qui l'est moins, c'est ce petit truc, ce secret caché sous son épaisse barbe en broussaille et à moitié brûlée...
Un regard à droite, un regard à gauche.
Ouf, personne à l'horizon !
Satisfait de cette pensée, le furtif guetteur esquissa un sourire bancal qui tira sur la peau burinée. Il se frotta mentalement les mains et poursuivit son avancée. Ce fut tout aussi mentalement qu'il remercia son épouse d'être allée rejoindre ses amies immortelles -dont sa propre mère, ainsi que sa sœur- lui offrant ainsi une tranquillité inimaginable qu'il allait pouvoir utiliser pour se soumettre totalement à sa passion d'enfance.
Il était tard, mais elle s'en moquait : de toutes façons, ce n'allait pas être son ermite de mari qui lui en ferait la remarque, alors...
Ôtant gracieusement ses ballerines, elle perçut les délicates sonorités du piano qui égrenait ses notes à travers l'habitation.
Oh ? Son mari lui aurait-il, par le plus grand des hasards, concocté une surprise ?
Curieuse comme pas deux, la déesse de la beauté pointilla du pied jusqu'à la pièce d'où
s'échappaient les trilles et, ô quel hasard ! La porte était un tout petit peu entrouverte... comme une invitation à regarder à l'intérieur. Donc, ce serait dommage de ne pas s'exécuter, n'est-ce pas ?
Saut de chat, déboulé, dégagé...
Les yeux fermés, notre divin forgeron se laissait porté par les notes, l'esprit loin, bien loin. Il avait laissé derrière la porte tous ses soucis. Le fait qu'il devait terminer une quelconque commande divine, son apparence pataude, ses membres lourds et brusques. Il oubliait tout, se faisant absorber en entier par les croches et autres noires pointées. Il était musique. Il était danse. Il était... bien. Tout simplement.
Seul. Personne pour se moquer de ses pas un peu malhabiles, son déséquilibre causé par son pied bot.
Il oublie tout. Tout et tout le monde. Jusqu'à sa femme, ce mariage imposé. Cette femme aimante à la cuisse pourtant un peu trop légère, au point que son propre frère de sang la désire... et l'obtienne.
Un grincement traversa ses pensées. Il devrait penser à huiler cette porte, au fait. Mais plus tard. Bien plus tard, là il est plus occupé à réussir son ballonné qu'à se rappeler son poste de Bob le bricoleur. Surtout que ses outils ne parlent pas. Ou plus. Ouais, ou plus.
Mais, au fait, il y a bien une raison pour laquelle il a osé laisser cette porte grincer comme le fait sa propre mère se retrouvant face aux maîtresses de son père. Mais oui ! Si elle grinçait ainsi, alors qu'il était présent dans cette pièce, cela voulait dire que...
Ouvrant brutalement les paupières pour espérer démentir la pensée qui le traverse, il se figea. Car, hélas oui, la pensée était vérité.
-Dite... Tu es là depuis longtemps ? Commença-t-il le plus doucement possible.
Son épouse semblait... Son si beau et doux visage était crispé en une sorte de mélange entre une grimace horrifiée et une nausée. Bon bah, c'était pas gagné.
-Iphaï... Dis-moi que c'est Morphée qui souhaite se venger de la dernière fois, par pitié... murmura-t-elle d'une voix cassée.
Il faut dire que ce n'est pas tous les jours que l'on peut découvrir son propre mari en justaucorps, tutu de gaze et chaussons roses, comme les petites danseuses classiques. Il suffit juste de trouver le bon horaire. Mais ça, elle n'était pas supposée le savoir !
-Dite, je peux tout t'expliquer...
-Je n'entends rien ! Lalalala !
-Dite...
-LALALALALA !
 
 
 
 

________________°•_~★Paradise Graph☆~_°•________________


"Je voudrais que tu comprennes ce qu'est le vrai courage : c'est savoir que tu pars battu d'avance et, malgré ça, agir quand même et tenir jusqu'au bout." Harper Lee


Dernière édition par Lunatic-Singer le Dim 17 Juin - 16:25 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Mer 13 Juin - 11:00 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Black_cherry
Administrateur™

Hors ligne


Inscrit le: 17 Sep 2011
Messages: 6 211
Où es-tu ?: Sujet ambigu.
Ton job ?: C'est assez ambigu.
Qu'aimes-tu faire ?: Très très ambigu
Ton manga préféré ?: Naruto // Hetalia // Afterschool Charisma
Petite présentation rapide' :3: Je suis procrastinante.
Pourquoi t'es tu inscrit(e)?: C'est métonymiquement métabolique, psychique, quantique, procrastique et...AMBIGU.
Licorne Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre

MessagePosté le: Mer 13 Juin - 13:09 (2012)    Sujet du message: Iris-Mag Répondre en citant

ça à l'air pas mal %D
________________°•_~★Paradise Graph☆~_°•________________
❒ Célibataire
✓ Mariée à Reverie Scream
✓ En couple avec Alfred F.Jones et Deidara
✓ Possède un élevage de FrUK

♡´`·★·´`♡


Merci Rukia ♥




Merci Kotsuki ♥




Merci Tragedie-50 ♥




Merci Dark-OP ♥


Merci Sacha ♥


Merci Ruri ♥


Merci Himitsu x3....♥


Merci Rika ♥




Merci QueenDevil ♥





Merci Nutella ♥



Merci Yurusu ♥

♡´`·✖·´`♡
~ Reverie Scream, ma femme, la plus belle, celle que j'aime plus que tout.
~ Gr@nbery, mon mari blondinet pervers padawan pédophile déserteur
~ Deidara, mon mari, le plus beau, que j'aime et que je chéris
~ EunHyuk, mon mari, qui chante et danse trop bien
~ France / Francis, mon amant que je me tape avec sa femme dans un plan à 3
~ UK / Arthur, la femme de Francis
~ Akira, ma 1ère fille indigne, fondatrice de la micro nation Paradise Graph (#Deidara)
~ Etincell, ma 2ème fille intello, fan d'Arthur (#EunHyuk)
~ Ruri, ma 3ème fille fan du petit Toshiro (#Deidara)
~ Josephine, ma 4ème fille folle comme moi (#Gr@nbery)
~ QueenDevil, ma 5ème fille impératrice du HS et fan de SAW (#Gr@nbery)
~ Miki, ma 6ème fille divorcée du PQ rose, folle de groupe sanguin B- (#Gr@nbery)
~ Kotsuki Saito, ma 7ème fille qui aime le FrUK (#LolAlyFrUk)
~ Nami Mikama, mon papa qui est mort
~ Risa, ma maman qui est morte ou pas
~ Himitsu, ma petite soeur (très) perverse
~ Lili, ma soeur cachée
~ Kotsuki, ma jumelle et ma belle-soeur en même temps
~ Chiaki, ma cousine folle de Yaoi et de Doujin' à cause de moi ainsi que de Prusse
~ Rika, ma cousine psychopathe
~ Sasuke-uchiwa, ma cousine fan de musique et de manga
~ Shuchu, la mémé de service
~ Ji Hyun, ma nièce désertrice
~ Yurusu, ma petite fille qui va se mettre au FrUK...Un jour
~ Sei, ma petite fille adoptée par Miki et Himaro, forever alone, se considérant comme un mec
~ Sarasa, ma petite fille qui me fait penser à la galette de sarrasin
~ Rika-chan, ma petite fille qui fait de sublime modif
~ Shylie Minds, mon arrière petite fille
~ Nutella, mon arrière belle petite fille, femme de Shylie Minds
~ Spooky, le mari de cousine Chiaki
~ Himaro, mon ex-gendre alias PQ rose, Hamtaro, etc
~ Rukia, mon chat fan de fraises
~ Skyz, ma confidente

♡´`·♥·´`♡
[/center]


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lunatic-Singer
Membres validés

Hors ligne


Inscrit le: 22 Sep 2011
Messages: 425
Où es-tu ?: Ville que tout le monde ignore l'existence, je demande... Marck !
Ton job ?: Lycéenne à plein temps.
Qu'aimes-tu faire ?: Rester au lit à l'ordi c'est pas mal. '-'
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat

MessagePosté le: Mer 13 Juin - 18:26 (2012)    Sujet du message: Iris-Mag Répondre en citant

Eheh. :D Perso, j'ai déjà envoyé mon chapitre (donc la page 2) à Voracity il y a un bail, je pense qu'il est en phase de correction. ;) Je sais pas où elle en est dans la page  mais j'ai bientôt fini la page 4. :)
________________°•_~★Paradise Graph☆~_°•________________


"Je voudrais que tu comprennes ce qu'est le vrai courage : c'est savoir que tu pars battu d'avance et, malgré ça, agir quand même et tenir jusqu'au bout." Harper Lee


Revenir en haut
Lunatic-Singer
Membres validés

Hors ligne


Inscrit le: 22 Sep 2011
Messages: 425
Où es-tu ?: Ville que tout le monde ignore l'existence, je demande... Marck !
Ton job ?: Lycéenne à plein temps.
Qu'aimes-tu faire ?: Rester au lit à l'ordi c'est pas mal. '-'
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat

MessagePosté le: Jeu 14 Juin - 20:19 (2012)    Sujet du message: Iris-Mag Répondre en citant

Page 2 en ligne ! ;)
________________°•_~★Paradise Graph☆~_°•________________


"Je voudrais que tu comprennes ce qu'est le vrai courage : c'est savoir que tu pars battu d'avance et, malgré ça, agir quand même et tenir jusqu'au bout." Harper Lee


Revenir en haut
Lunatic-Singer
Membres validés

Hors ligne


Inscrit le: 22 Sep 2011
Messages: 425
Où es-tu ?: Ville que tout le monde ignore l'existence, je demande... Marck !
Ton job ?: Lycéenne à plein temps.
Qu'aimes-tu faire ?: Rester au lit à l'ordi c'est pas mal. '-'
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat

MessagePosté le: Dim 17 Juin - 16:26 (2012)    Sujet du message: Iris-Mag Répondre en citant

La page 3 est elle aussi en ligne ! :D
________________°•_~★Paradise Graph☆~_°•________________


"Je voudrais que tu comprennes ce qu'est le vrai courage : c'est savoir que tu pars battu d'avance et, malgré ça, agir quand même et tenir jusqu'au bout." Harper Lee


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:13 (2017)    Sujet du message: Iris-Mag

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ~★paradise graph☆~ Index du Forum ->
   Fanfiction
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template higlightSilver created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com